Interview avec Maximiliano Oliveyra

Maximiliano Oliveyra, Regional Manager of Structured Trade Finance pour le nord de l'Amérique latine chez ADM

Pouvez-vous vous présenter et décrire votre parcours ?

Maximiliano Oliveyra, je suis le Regional Manager of Structured Trade Finance pour le nord de l'Amérique latine chez ADM. J’ai plus de 20 ans d'expérience dans la finance, la comptabilité et la gestion des processus, au sein d'entreprises reconnues dans différents secteurs d'activité.

J’ai une grande expérience des projets relatifs aux risques de crédit et de conformité dans des entreprises de premier plan, avec une vue d'ensemble de tous les pays d'Amérique latine. J’ai été impliqué dans la consolidation de plusieurs processus OTC et de financement de la chaîne d'approvisionnement, en développant et en mettant en œuvre conjointement un ERP informatique adapté à un fonds de créances au Brésil. Je dirige actuellement l'activité régionale de financement structuré du commerce pour ADM, impliquée dans un large éventail de types de structures sophistiquées avec des interfaces et des relations bancaires transversales.

Mon travail approfondi au sein de la région LATAM, combinant une expertise dans les secteurs du pétrole et du gaz et des produits agricoles de base dans les secteurs de la vente au détail, de la vente en gros, de la banque et du financement du commerce, m’a permis de comprendre une variété de scénarios de risque et d'acquérir une solide connaissance des défis de la région.

Qu'est-ce qui vous a poussé à choisir cette profession ?

J'ai un diplôme de droit et au tout début, j'étais intéressée par le métier de diplomate, mais j'ai dû commencer à travailler et la vie suit toujours son cours. J'ai eu l'occasion de rejoindre ExxonMobil en tant qu'analyste de crédit.

À l'époque, Exxon construisait un centre d'actions au Brésil pour consolider plusieurs départements de finance, de comptabilité et de service à la clientèle de LATAM à Curitiba. Cela correspondait parfaitement à mon profil car je parle couramment l'espagnol et mes connaissances juridiques étaient nécessaires au projet de l'entreprise.

Pourquoi aimez-vous ce métier ? Et quels conseils donneriez-vous à une personne souhaitant faire ce métier ?

La beauté du Crédit est qu'il est très lié à la vie réelle et à la philosophie. Beaucoup de choses sont très techniques, mais la combinaison de comportements et de choses imprévisibles rend la tâche plus complexe et plus difficile.

ll y a 2 conseils que je donnerais : premièrement, dans le crédit, vous avez toujours un AR devant vous, donc vous ne devez jamais vous reposer ; et deuxièmement, soyez modéré dans la célébration des résultats de la gestion du portefeuille.

Selon vous, quelles sont les principales spécificités de la gestion du crédit rencontrées dans votre entreprise ?

Je travaille avec de nombreux pays depuis des années, il est donc nécessaire d'identifier ces spécificités pour chaque pays. Au Brésil par exemple, je dirais qu'il faut faire attention aux fraudes.

Comment voyez-vous le credit management dans les années à venir ?

Je pense qu'il y a beaucoup d'alternatives qui vont amplifier la façon dont nous accordons le crédit, les types décentralisés de méthodes de paiement, de devises et de produits vont nécessiter une large mise à niveau de la gestion du crédit à tous les niveaux. D'un autre côté, la vision de base de l'emprunt de mon point de vue est plutôt oubliée, mais elle devrait ressurgir pour désendetter les économies insoutenables.

Utilisez-vous l'assurance-crédit ? Qu'en pensez-vous ?

Parfois. Je pense que c'est un produit alternatif, il aide principalement à atténuer les risques d'un côté mais à les augmenter d'un autre.

Comment traversez-vous la crise consécutive à la guerre en Ukraine ? A-t-elle un impact sur votre activité ?

Actuellement, le secteur dans lequel je travaille n'a pas été touché comme d'autres, mais l'inflation entraîne des défis dans la gestion du crédit, en raison de l'augmentation des besoins en fonds de roulement et de l'augmentation de ses coûts....

Utilisez-vous un logiciel de credit management et de recouvrement pour vous aider dans votre travail ?

Non, je ne l'utilise pas car je ne travaille plus dans le département crédit.

Date:

Commentez cet article !

Ne pas renseigner de données sensibles
Les commentaires font l'objet d'un contrôle de l'éditeur avant leur publication

À propos de l'auteur

Société :
Agribussiness

Outils à télécharger

Outils en ligne

Pas encore inscrit ?

L'abonnement permet le téléchargement et l'utilisation illimitée de tous les outils d'Etrepaye.fr.
Retrouvez Etrepaye.fr sur les réseaux sociaux
EtrePaye.fr sur Facebook EtrePaye.fr sur Twitter EtrePaye.fr sur LinkedIn