Logo Etrepaye.fr
FR | EN
Outils, méthodes, formations et services
Pour savoir se faire payer par ses clients

Les garanties et avals bancaires



Simple et efficace, la garantie bancaire à première demande est octroyée par la banque de l'acheteur en faveur du vendeur (le bénéficiaire).

Elle doit être demandée par ce dernier lors de la négociation commerciale lorsque l'acheteur apparait comme étant insufisament solvable et qu'il refuse de payer à la commande.
garantie bancaire

En cas de factures impayés, la banque est tenue de payer le bénéficiaire à réception d’un simple courrier recommandé lui notifiant l'impayé de l'acheteur. 

L'obtention d'une garantie bancaire à première demande permet d’accorder à l'acheteur un délai de paiement et d'établir une relation commerciale "normale", c'est à dire sans les contraintes d'un paiement à la commande, tout en étant assuré du règlement final.
La garantie bancaire à première demande est un excellent outil de sécurisation du risque clients. La difficulté réside dans son obtention car si l'acheteur est réellement en grandes difficultées financières, il est probable que sa banque refuse de prendre le risque de se porter garant.
Son coût est variable suivant les banques et l'estimation de risque que celle-ci va faire en se portant garante de son client. Il se situe aux alentours de 1,5%/an.

La garantie bancaire pour le commerce domestique et son équivalent pour l'export la Letter of Credit Standby sont particulièrement adaptées dans le cadre d'affaires récurrentes avec un même client. Attention aux clauses restrictives utilisées par certaines banques qui détériorent le niveau de garantie.

Si les termes de la garantie bancaire stipulent que des conditions soient remplies pour que la garantie soit mise en oeuvre, il ne s'agit plus d'une garantie à première demande mais d'une garantie conditionnelle.

Cette dernière procure un niveau de sécurité moindre car il revient au vendeur de prouver la défaillance de l'acheteur, ce qui peut être compliqué en cas de litige et / ou de mauvaise foi de la part de l'acheteur.

Schéma de mise en place

la garantie bancaire à première demande
Demander une garantie bancaire à son client permet de se rendre compte de la qualité de sa relation avec sa banque : si celle-ci refuse cela confirme les difficultés de votre client qui n'est même pas soutenu par sa propre banque.
Proposez à votre client de prendre à votre charge tout ou partie des frais de la garantie bancaire. Votre client appréciera ce geste qui limitera le sentiment de défiance parfois induit par une demande de garantie bancaire.
Ce type de garantie est très utilisé à l'export. C'est la Lettre de crédit Standby, très efficace contre le risque de non paiement de vos clients étrangers.

  • My DSO Manager

    Gérer les garanties bancaires dans My DSO Manager

    My DSO Manager est un logiciel web innovant de recouvrement de créances destiné à toutes les tailles d'entreprise.

    Il permet d'améliorer significativement la trésorerie en accélérant les encaissements clients et en pilotant le risque induit par le crédit client.

    Les garanties bancaires sont une des informations renseigner dans l'application pour gérer les limites de crédit et son exposition avec ses acheteurs. En voir plus avec la démo en ligne.

La lettre de change avalisée

L’aval bancaire sur une lettre de change vous permet d’être certain du règlement à échéance de la traite. A la différence de la garantie bancaire à première demande qui est déconnectée du moyen de paiement, l’engagement de la banque porte précisément sur la lettre de change.

Cette solution est moins souple que la garantie bancaire car il faut répéter la demande d’aval pour chaque lettre de change, ce qui peut être lourd dans le cadre d'une relation commerciale récurente. Par contre il est possible de la mobiliser et de l’escompter auprès d’un établissement financier.

la lettre de change avalisée

Le chèque avalisé

L’aval bancaire sur chèque est similaire à l’aval sur lettre de change à la différence que le chèque est un moyen de paiement comptant (vous avez légalement 8 jours pour présenter un chèque en banque) ce qui limite son intérêt par rapport à la lettre de change avalisée.

Le chèque de banque

Il diffère du chèque classique car ce chèque est émis sur un compte de la banque elle-même après qu’elle ait prélevé le compte du client. L’assurance d’être payé est totale et est identique au chèque avalisé. Attention cependant aux falsifications très courantes.


Suivant : L'affacturage
 





Commentez cet article !

Votre nom
Votre email (non publié)
Votre commentaire

Derniers commentaires

Parfait
Merci !

De :Boulboul

Recouvrement
My DSO Manager
Inscription
Pas encore inscrit ? L'abonnement permet le téléchargement et l'utilisation illimitée de tous les outils d'Etrepaye.fr.
Réseaux sociaux
Retrouvez Etrepaye.fr sur vos réseaux sociaux préférés :
Forum
Découvrez le forum d'Etrepaye.fr pour échanger, discuter, partager des avis, des expériences...
Blog
Toute l'actualité du recouvrement et du crédit management
Paroles d'Experts
Retrouvez les derniers articles de spécialistes du recouvrement et du crédit management