Les problèmes de trésorerie alimentés par la conjoncture actuelle

La trésorerie et l’accès à la liquidité redeviennent problématique pour les entreprises.

Les problèmes de trésorerie alimentés par la conjoncture actuelle

Coup dur pour Scopelec

Placée en procédure de sauvegarde, la société Scopelec a annoncé la suppression de plus de 20% de ses emplois, cela représente 800 emplois sur 4000. Cette défaillance est engendrée par la perte importante d’une partie des contrats avec Orange, géant français de la télécommunication, qui assurait 40% des revenus de Scopelec. C’est l’une des premières grandes défaillances industrielles de ce début d’année.

Hausse des matières premières

Déjà fragilisées, les entreprises accusent le coup du renchérissement des approvisionnements et des surliquidités accumulées pendant la crise sanitaire. L’économie ralentit et les marges des entreprises subissent la hausse des coûts, accentuant davantage leur vulnérabilité.

De grandes difficultés pour rembourser les PGE

En parallèle, les entreprises doivent commencer à rembourser leur PGE mais toutes ne sont pas en capacité de le faire. Reste la possibilité d’effectuer une demande de reprofilage du PGE mais les entreprises concernées se voient impactées par un coût supplémentaire sur leur emprunt. Jusqu’ici, l’Etat a réussi à maintenir au plus bas le nombre de défaillances des entreprises mais la guerre actuelle entre l’Ukraine et la Russie ajoute de nouvelles difficultés. Le lancement du plan de résilience et la nouvelle version du PGE visent à soutenir les entreprises les plus explosées par la flambée des coûts énergétiques engendrés par le conflit ukrainien.

La pérennité des entreprises mise à mal

L’inflation, le remboursement des PGE, la pénurie de certaines matières premières, le ralentissement en Chine… Auxquels s’ajouteront probablement la flambée des taux d’intérêt. Tant de facteurs impactant la santé des entreprises. L’Etat ne pourra pas injecter de l’argent indéfiniment. Il faut prendre conscience des enjeux actuels et de la potentielle explosion du nombre de défaillances d’entreprises au cours des prochaines années.

Source Les Echos
Date: - Auteur :


Commentez cet article !

Ne pas renseigner de données sensibles
Les commentaires font l'objet d'un contrôle de l'éditeur avant leur publication


Outils à télécharger

Outils en ligne

Pas encore inscrit ?

L'abonnement permet le téléchargement et l'utilisation illimitée de tous les outils d'Etrepaye.fr.
Retrouvez Etrepaye.fr sur les réseaux sociaux
EtrePaye.fr sur Facebook EtrePaye.fr sur Twitter EtrePaye.fr sur LinkedIn