Les retards de paiement vont s’accentuer dans les mois à venir

Pandémie, contexte géopolitique difficile, inflation, difficulté pour trouver du personnel, hausse des taux d’intérêts… Tant de facteurs qui impactent la santé des entreprises françaises.

Les retards de paiement vont s’accentuer dans les mois à venir

En France, en l’espace d’un an, les retards de paiement entre entreprises s’allongent, passant de 11 à 17 jours tandis que ceux des services publics aux entreprises explosent, passant de 9 à 23 jours annonce Intrum.

Les entreprises s’attendent à une nouvelle augmentation de ces retards au cours de l’année, engendrée par un niveau d’inflation inédit et une forte hausse des taux d’intérêt.

La majorité des entreprises déclarent ne pas avoir l’expérience nécessaire pour faire face. Plus de la moitié considèrent que la hausse des prix les empêche de croître, de payer les fournisseurs et de répondre aux demandes salariales.

Le non-respect des délais de paiements engendre un quart des faillites d’entreprises françaises. Face à la situation, le renforcement de la liquidité de l’entreprise devient une priorité stratégique pour 2022.

Le Cabinet ARC a mené avec l’IFOP une étude portant sur les délais de paiement des entreprises françaises au premier semestre 2022. Cette étude souligne que 70% des entreprises interrogées n’ont pas prévu de croissance de leur activité dans les 6 mois à venir et 21% craignent même un recul. Presque 50% des entreprises sondées avancent avoir besoin de deux ans pour effacer les effets de la crise sanitaire sur leur santé financière contre près de 40% trois ans minimum. Plus d’un tiers des entreprises pensent quant à elles qu’elles sont dans l’incapacité de faire face à cela et ne pourront pas rembourser les créances, investissements et factures cumulés.

En conséquence, les délais de paiement risquent de devenir l’unique variable sur laquelle les entreprises vont pouvoir jouer pour pallier aux problématiques de trésorerie. Les aides massives de l’Etat étant très certainement de l’histoire ancienne car le financement de la dette, qui a explosée durant le Covid, va s’avérer de plus en plus compliqué.

Les entreprises ne peuvent donc compter que sur elles-mêmes et leur capacité à bien gérer leur poste client et accélérer les encaissements clients.

Date: - Auteur :


Commentez cet article !

Ne pas renseigner de données sensibles
Les commentaires font l'objet d'un contrôle de l'éditeur avant leur publication

Articles liés


Outils à télécharger

Outils en ligne

Pas encore inscrit ?

L'abonnement permet le téléchargement et l'utilisation illimitée de tous les outils d'Etrepaye.fr.
Retrouvez Etrepaye.fr sur les réseaux sociaux
EtrePaye.fr sur Facebook EtrePaye.fr sur Twitter EtrePaye.fr sur LinkedIn