L'État au secours des assureurs crédit !

Face au désengagement massif des assureurs crédit qui laisse leurs clients sans ressources pour gérer le risque d'impayés clients, l’État vient une fois de plus en renfort pour aider au maintient des garanties.

Assureurs crédit Ce projet alimentait depuis quelques semaines les bruits de couloirs du petit monde de l'assurance crédit. Il vient d'être annoncé officiellement et prendra une forme puissante.

En effet, les assureurs crédit réduisent depuis quelques mois drastiquement et aveuglement (indépendamment de la situation financière des acheteurs) les garanties qu'ils accordent à leurs clients. L'objectif est de réduire leur exposition au risque qui s'est envolée suite à la crise du Covid-19.

Ces retraits ne sont pas sans conséquences pour les entreprises qui perdent à la fois une garantie contre les impayés et une information de qualité sur la solvabilité de leurs clients au travers des garanties obtenues.
Risque accru pour les entreprises induit frilosité et un risque d'effet domino des défaillances qui augmente. C'est donc pour briser ce cercle vicieux que Bercy a mis en place ce mécanisme en partenariat avec les assureurs.

Le principe : assurer les assureurs

Les assureurs sont habituellement réassurés entre 20% et 30% de leur engagements, ce qui les laisse particulièrement exposés en cas de crise grave. La nouvelle disposition propose que le réassureur public CCR assume 75% des risques actuels des assureurs crédit en échange de 75% du montant des primes perçues.

L’État assumerait ainsi une bonne partie des pertes consécutives aux impayés subis mais avec un montant cumulé maximum de l'ordre d'1,7 milliards d'euros. De quoi ramener un peu de souplesse et de sérénité dans les équipes d'arbitrage des assureurs.

Cette nouvelle disposition renforce l’interventionnisme Keynésien de l’État dans la gestion de la crise en se substituant partiellement à des acteurs privés. Eric Lenoir, président du comité exécutif d'Euler Hermes insiste sur l'aspect vertueux de ce programme pour l'ensemble du tissu économique.

Source : Les Echos
Date: - Auteur :


Commentez cet article !

Ne pas renseigner de données sensibles
Les commentaires font l'objet d'un contrôle de l'éditeur avant leur publication

Articles liés


Outils à télécharger

Outils en ligne

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous pour profiter du téléchargement et de l'utilisation illimitée de tous les outils d'Etrepaye.fr.
Retrouvez Etrepaye.fr sur les réseaux sociaux
EtrePaye.fr sur Facebook EtrePaye.fr sur Twitter EtrePaye.fr sur LinkedIn