Logo Etrepaye.fr
FR | EN
Outils, tutoriels, méthodes et services
Pour savoir se faire payer par ses clients

Relance client et environnement

Relance client et environnementLa relance client : un acte qui peut aussi s’inscrire dans la protection de l’environnement.

Si la mobilisation environnementale prend une place de plus en plus significative dans notre société (énergie propre, tri massif des déchets, déferlante du bio, énergie renouvelable…), il est évident que la finance ne devait et ne pouvait pas rester de côté.

C'est pourquoi le concept de Finance Verte s’intègre davantage dans les mœurs, obligeant ainsi à donner à l’Argent un double rôle : acteur pour financer les opérations environnementales mais aussi acteur de lui-même pour ralentir ou stopper les opérations plus ou moins bien menées et génératrices de déchets financiers, aussi source de pollution.

Dans ce monde de la finance, le Credit Management a aujourd’hui un positionnement bien ancré : le cash est devenu une nécessité incontournable pour chaque entreprise si elle veut conserver sa place dans la course à la croissance, à la compétitivité, à la mondialisation et parfois seulement à la survie.
Alors comment le Credit Management peut s’inscrire dans cette démarche d’intégrer le périmètre d’une finance dite Verte, comment la relance client pour obtenir le paiement de nos factures peut-elle être menée dans un « Green Spirit » ?
Tout d’abord, rappelons les 4 principaux médias qui permettent de communiquer avec nos clients :

Le courrier Véritable emblème du recouvrement de créances, le courrier est aujourd'hui davantage utilisé dans les étapes avancées du processus de relance, lorsqu'il devient nécessaire de formaliser les échanges.
Le téléphone Autre média incontournable, le téléphone est le moyen qui permet d’éclaircir un problème de vive voix avec son interlocuteur.
L'e-mail La messagerie électronique est le média qui bénéficie du meilleur taux de retour en recouvrement de créances.
La visite client Une rencontre est souvent un excellent moyen pour résoudre les problèmes éventuels et poser les bases d’un mode de fonctionnement permettant de fluidifier échanges et paiements.

Hiérarchiser les médias de relance

Essayons alors instinctivement de classer par « ordre décroissant de pollution» ces 4 médias phares en matière de relance client. L’exercice n’est pas facile et vous allez le constater par vous-même. Je me permets de vous proposer un ordre en commentant mes choix qui restent, bien sûr discutables.

  L'e-mail centré sur la relance client reste le plus écologique.  

  Téléphone : aujourd'hui un véritable bijou de technologie, le téléphone a de gros besoin en énergie et en matériaux rares.  

  Courrier : voiture, train ou avion pour être "livré" chez le client. Le zéro papier est moins énergivore, plus écologique.  

  Visite client : voiture, train ou avion pour se rendre chez le client. A priori en pôle position des médias les plus polluants en plus d'être ringard à l'époque des réunions à distance.  

Avant de développer pourquoi l’e-mail (très souvent controversé) est le média le plus écologique en recouvrement, je vous propose un petit zoom sur son concurrent proche, le téléphone : de sa fabrication à sa destruction en passant par son utilisation, un téléphone portable épuise autant de matières premières que l’extraction de 7,4 kg de cuivre, consomme autant d’énergie qu’un avion volant sur 57 km, dégage autant d’effet de serre qu’une voiture moyenne qui parcoure 85 km.

Ces quelques chiffres un peu provocateurs permettent de mieux cerner l’impact écologique que revêt ce média pourtant encore très utile pour obtenir le paiement de nos factures.
La téléphonie mobile et par IP utilisent par ailleurs d'importantes ressources serveurs hébergés dans des datacenters très consommateurs d’énergie.
Je ne développerai pas le courrier qui s’éteint peu à peu et qui, aussi léger soit-il, doit être acheminé jusqu’à la boîte aux lettres de nos clients. Acheminement qui repose sur le transport, 2ème acteur le plus polluant après l’industrie.

Comment être certain que l’e-mail est le média le plus écologique en matière de collecte de cash ?

Nous sommes de plus en plus bombardés par tout ce qui gravite autour des faces cachées de l’immatérialité : la course technologique, les multiples composants électroniques, les serveurs, les réseaux, l’énergie demandée pour faire tourner les appareils, nos appareils. Pourtant l’e-mail centré sur la relance client en Credit Management, reste le média le plus écologique.

  • Tout d’abord l’e-mail est envoyé à une adresse souvent personnalisée.
  • Le ou les bons destinataires sont ciblés.
  • L’e-mail est instantané et il est facile d’y répondre.
Certains vous diront que pour envoyer un e-mail, il faut un ordinateur, des réseaux de communication, des serveurs de stockage... et surtout, qu’on en envoie beaucoup plus qu’on n’a jamais envoyé de courriers.

Ceci peut s’avérer vrai si vous ne mettez pas en œuvre une stratégie de relance basée sur un scénario de relance vous permettant d’optimiser vos relances donc piloter le nombre d’envois de mails.

scenario de relance avec e-mail

L’Ademe (Agence de l’ Environnement et de la Maîtrise de l’ Énergie) nous apprend aussi que "réduire de 10% l’envoi de courriels incluant systématiquement son responsable et un de ses collègues au sein d’une entreprise de 100 personnes permet un gain d’environ 1 tonne équivalent CO2 sur l’année (soit environ 1 aller-retour Paris/New-York)". De quoi facilement réduire son empreinte carbone !
De plus, il existe aujourd’hui sur le marché des outils apportant une nouvelle technologie basée sur les e-mails interactifs :  .
Le logiciel My DSO Manager propose cette solution révolutionnaire qui a un double impact :

  1. fluidifier la communication avec vos clients et améliorer ainsi le recouvrement de vos créances notamment grâce à sa simplicité d'utilisation
  2. réduire significativement l’empreinte carbone

La relance interactive permet à vos clients d'accéder à leur situation de compte sur le logiciel en cliquant sur un lien présent dans vos e-mails de relance. Il n'est plus nécessaire de joindre des fichiers lourds de relance listant les factures en retard, plus besoin d’envoyer des pdf volumineux pour les duplicatas de factures, une interrelation qui facilite, simplifie et accélère les échanges tout en préservant l’environnement.

Enfin, plus attendu, l'un des postes majeurs d'émissions de gaz à effet de serre liés aux e-mails réside dans leur impression. Les e-mails ainsi que les réponses clients sont historisées automatiquement donc la fiche client contient toutes les données permettant un suivi optimal. L’impression n’a plus aucun sens.

Réduire de 10 % le taux d’impression permet d’économiser 5 tonnes équivalent CO2 sur un an dans une entreprise d'une centaine de personne. Réduisons encore notre empreinte carbone tout en collectant notre cash. L’e-mail interactif permet de valider sans hésitation qu’il passe sur la première marche du podium pour faire un pas certain dans le monde de la Finance Verte.

Commentez cet article !

Votre nom:
Votre commentaire:
Votre email (non publié) :
Combien font 15 5 ?

Articles liés

outils à télécharger
My DSO Manager → Votre logiciel de recouvrement de créances pour votre PME, ETI ou Grands Groupes
Inscription
Pas encore inscrit ? L'abonnement permet le téléchargement et l'utilisation illimitée de tous les outils d'Etrepaye.fr.
Paroles d'Experts
Retrouvez les derniers articles de spécialistes du recouvrement et du credit management
Comment rajeunir sa balance âgée ?
Pourquoi utiliser un logiciel de recouvrement ?
Le DSO, un indicateur pas souvent apprivoisé.
Avis d'utilisateurs

Ce site est vraiment bien, complet, adapté aux débutants et experts !

Réseaux sociaux
Retrouvez Etrepaye.fr sur vos réseaux sociaux préférés :